L’AUTONOMIE DE L’ENTREPRISE

Chaque entreprise doit s’adapter au changement, que celui-ci soit d’ordre économique, social ou technique. Une société se voit faire face à de nombreux challenges tout au long de son activité. Elle devra s’adapter aux besoins et demandes de sa clientèle mais également à ceux de son personnel interne. Il faudra qu’elle trouve des solutions spécifiques à chaque problème ou défi à relever. Un bon point si, comme ses employés, elle fait preuve d’initiative et d’ouverture d’esprit.

Le personnel de l’entreprise a tout intérêt à se sentir valorisé par l’entreprise qui l’emploie. Cela passera par la meilleure exploitation possible des talents de chacun ainsi que par les possibilités d’évolution au fil du temps. Il y a un ou deux siècles de cela, nos aïeux n’avaient certainement pas cette chance. Il est important, par conséquent, de reconnaître le chemin parcouru et la souplesse grandissante des entreprises à cet égard.
Il est important qu’au sein des grands groupes mais également des plus petites structures, la direction fasse tout son possible pour libérer les initiatives et les élans de créativité de chacun, au jour le jour. Il est nécessaire également de déléguer, de ne pas figer un pouvoir à une seule et même personne. Chacun doit se sentir investi et responsabilisé, quel que soit son poste, dans l’entreprise.

Si chacun se sent considéré à sa juste valeur et non infantilisé, le rendement n’en sera que meilleur. Une véritable indépendance ainsi qu’une réelle possibilité d’évoluer en toute efficacité sont donc souhaitables pour chaque individu au sein de l’entreprise. Un but commun à tous sera une réelle valeur ajoutée pour la bonne marche et la croissance de la société.

growth-with-people

Cette dernière sera gagnante à tout point de vue si elle s’affranchit des vieux modèles et vieux schémas sclérosants des décennies et siècles passés. Une nouvelle base de donnée unique est de rigueur aujourd’hui. Le rendement s’en verra, par voie de conséquence, nettement amélioré. Il est désormais plus que préjudiciable de considérer son personnel comme une entité irresponsable à surveiller sans cesse.

L’autonomie de chacun ne va cependant pas de soi. Il sera nécessaire d’encadrer, de conseiller et de suggérer des procédures à suivre. Peut-être faudra-t-il envisager de former, de proposer des stages pour affiner les valeurs grandissantes de chacun ? Il faudra également veiller à la bonne fluidité des rapports entre employés puisque de nombreux schémas structurels vont être abolis. Une période d’ajustement sera certainement à observer. La communication, pendant cette période, sera indispensable.

En conclusion, il sera nécessaire de clarifier au maximum les nouveaux enjeux stratégiques et humains de l’entreprise. Ils n’en seront que mieux acceptés s’ils sont évidents et positifs pour tout un chacun. Les équipes dirigeantes auront donc, au départ, une mission d’importance, celle d’intimer le déblocage des anciens rouages.

Veuillez cliquer ici pour de plus amples renseignements.